À notre propos

Pour la première fois dans l’histoire, la plupart d’entre nous atteignent un âge avancé, et nous avons la chance de pouvoir construire une société de bonne et longue vie pour toutes et tous. Le « bien vieillir », allant de pair avec un maximum d’autonomie personnelle, doit être accessible sans discrimination aucune à toutes et à tous, quelles que soient leurs ressources individuelles. Pour ce faire, nous avons besoin d’une compréhension globale de la consultation, de l’accompagnement, de l’assistance, des soins et des traitements. Ces objectifs et d’autres principes doivent figurer dans la Constitution, pour qu’ils soient bel et bien appliqués de manière systématique.

Le Réseau Bien Vieillir regroupe 40 personnes et organisations qui s’occupent de questions liées au vieillissement et qui s’engagent pour que toute personne vieillissante reçoive une bonne assistance quotidienne, prise en charge et des soins. Le Réseau s’est constitué formellement en tant qu’association le 15 mai 2018.

Le comité de l’association compte Simone Bertogg (présidente a.i. de l’association professionnelle Soins de longue durée Suisse), Anita Holzer, (psychothérapeute), Marco Medici (vice-président AVIVO Suisse), Miriam Moser (collaboratrice scientifique), Rebecca Niederhauser (collaboratrice scientifique), Beat Ringger (secrétaire exécutif Réseau de réflexion) et Kurt Seifert (ancien directeur Recherche et travail de base Pro Senectute Suisse).

René Levy

Professeur honoraire de sociologie, Lausanne

“La prévoyance vieillesse doit assurer aux personnes âgées une phase de liberté après une vie dominée par le travail. Dans les conditions actuelles, elle n’y arrive pas. Il est donc urgent de lui en donner les moyens.”

Véréna Keller

Vice-présidente AvenirSocial, association professionnelle travail social & professeure honoraire Haute école de travail social Vaud

“L’aide et l’encadrement des personnes âgées exige un personnel diplômé, disponible et correctement payé provenant notamment du travail social et des soins. Les coûts y relatifs peuvent être assumés collectivement – il y va de la sécurité et de la dignité des personnes âgées et de leurs proches.”

Marina Carobbio Guscetti

Consigliera nazionale per il Canton Ticino e medico

“Bisogna garantire a tutti e tutte una buona vecchiaia – rafforziamo quindi il personale di cura oggi sotto pressione!”

Monika Stocker

Alt-Stadträtin von Zürich und Mitglied der Grossmütterrevolution

“Ein gutes Alter für alle – damit Frauen dieses selbstverständliche Ziel erreichen, braucht es einen besonderen Effort.”

Kurt Seifert

Ehemaliger Leiter Forschung und Grundlagenarbeit Pro Senectute Schweiz

“Das Netzwerk Gutes Alter setzt sich ein für eine Gesellschaft des guten und langen Lebens – für alle”

Simone Bertogg

Ehemalige stellvertretende Pflegedienstleiterin eines Altersheims, Präsidentin a.i. beim Fachverband LangzeitSchweiz

“Pflegende stehen unter zu grossem Zeitdruck, Betreuungsleistungen fehlen – das muss sich ändern”